Victor Perez à Terre Blanche avec JJ Rivet




Cinquième du Royal Oaks Intercollegiate, septième du William H. Tucker et classé à trois reprises dans le top 20, Victor Perez a accompli un premier semestre satisfaisant avec son équipe de New Mexico. Il le doit au travail effectué sous la direction de son nouveau coach, Chris Mayson, basé à San Diego : « Il m’a été conseillé par mon ami et ancien partenaire, James Erkenberk, précise Victor. Nous avons procédé à quelques changements mais rien d’exceptionnel. Nous avons travaillé sur tous les secteurs. Son discours et sa façon d’aborder les problèmes m’ont beaucoup aidé. Certes, il faut aller le voir à San Diego mais, ça vaut le coup. Tout se met en place petit à petit. »

Déjà convié au stage de Thanksgiving à Orlande, le joueur de Biarritz a pleinement profité de celui qui s’est achevé hier à Terre Blanche : « Nous avons la chance de pouvoir utiliser tous les outils mis à notre disposition par Jean-Jacques Rivet, poursuit le Tarbais. Ce rassemblement nous donne aussi l’occasion de réaliser une bonne mise à jour avant d’attaquer le deuxième semestre. »


Victor Perez a profité des cinq jours à Terre Blanche pour travailler tous les secteurs du jeu et le physique.

Pour Victor Perez et ses équipiers d’UNM, il débutera dès le 27 par l’Arizona Intercollegiate puis il enchaînera sur le Jones Cup Invitational : « Le jeu est là, il faut juste réaliser un bon début de semestre pour être en confiance pour la suite. »

Un atout indispensable en cette année de championnats d’Europe et du monde auxquels il pense comme tous les autre amateurs susceptibles d’intégrer l’équipe de France : « Je ne veux pas trop me focaliser sur les résultats, faire monter la sauce au risque de me mettre la pression, indique Victor. Je dois continuer à bosser pour entrer dans le top 50 mondial ce qui m’éviterait de disputer les qualifications de l’US Amateur et me procurerait d’autres avantages. Ce serait une belle rampe de lancement pour atteindre le très haut niveau. Il faut acquérir des bases vraiment solides avant de se lancer dans le grand bain d’autant que personne n’est assuré de réussir son passage chez les pros. Mieux vaut être très bien armé et le ranking mondial constitue un bon indicateur. »

Parti hier après-midi de Terre Blanche, Victor Perez a regagné Tarbes, sa ville natale, pour un dernier week-end en famille. Il s’envolera mardi pour le Nouveau Mexique et rejoindra son université où il poursuit des études de psychologie après deux premières années de médecine.

Il va vivre une saison 2014 très intense et passionnante.


Source/Credits : http://golfamateur.fr/actu/victor-perez-new-mexico-stage-france-2014-17286


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram

+33 4 94 39 38 94

© 1998-2020 Biomecaswing